21 Mar

Quel syndicalisme voulons-nous ?

Au-delà des fondamentaux, déontologie, conditions de travail et de rémunération, formation et défense des statuts, l’AG des journalistes CFDT a été l’occasion de préciser nos orientations pour les trois années à venir.
Ce qui nous intéresse, c’est un syndicalisme positif, qui obtient des résultats pour chaque salarié et pour la profession. C’est ainsi qu’au sein de Publihebdos, les représentants de la CFDT ont signé un accord sur les droits d’auteur des journalistes avantageux, cohérent et adapté à la situation de notre entreprise. Accord hélas contesté par des élus SNJ dogmatiques et surtout revanchards, qui ne supportent pas la représentativité offerte par les journalistes de Publihebdos aux représentants de la CFDT.
De la même façon, nous soutenons l’accord national interprofessionnel, signé par la CFDT, la CGC et la CFTC au niveau national, car cet accord apporte des avancées dans le domaine de la démocratie sociale, qu’il est structurant et qu’il va marquer durablement la politique de l’emploi.
Au delà des corporatismes, la CFDT apporte donc des réponses sincères et efficaces, ainsi qu’un réel soutien aux salariés. Sans faire de surenchêre ni de promesses intenables. Dans le respect de la confidentialité et des personnes. Pour un syndicalisme moderne, humain, mais aussi vigilant…